Feedback – du larsen et de l’amplification

Première activation : mai 2010.. Performance-conférence-concert évolutif et collaboratif. .

Avec : Mirabelle Rousseau metteur en scène, François Parra programmation sonore, Kerwin Rolland acousticien. Direction : Boris Nordmann.
Co-prod° : Le 104 (Paris), 3bisF (Aix-en-Provence), Musée Gassendi (Digne-les-bains), T.O.C (Paris), Lab. du moins (Marseille), Collectif 12 (Mantes la jolie).

Une sphère en manche à balais est suspendu au centre d'un cercle de chaises
Activation au 3bisF. Avant l’ouverture des portes.

Le projet

Feedback conçoit le larsen comme un outil d’analyse. Un larsen s’entend habituellement quand on oriente un microphone vers l’enceinte qui lui renvoie sous forme sonore ce qu’il vient de lui dire sous forme électrique : quand on établit une boucle d’amplification. Pour Feedback, nous pratiquons le phénomène du larsen avec nos sens et nos émotions, le matériel et les moyens du spectacle vivant. Ceux-ci constituent notre jouet d’étude, comme une maquette des mécanismes d’amplifications du grand monde. Le projet Feedback est un ensemble de provocations. Non pas au sens habituel gratuit, mais bien au sens physique : l’excitation d’une chose permet d’en révèler ses tempéraments.

Modèles

Amplification d’une boucle sur elle-même, le larsen est encore le modèle de nombreux phénomènes physiques et techniques, mais également humains, comportementaux. Le projet se développe à travers des dispositifs sonores, visuels ou vibratoires. Le visiteur est invité à interagir avec les installations et à participer à l’évaluation du processus : bain de larsen, mise en vibration d’espace, conférence… : les enjeux contemporains du feedback sont explorés de façon technique et poétique.

Ouverture

Feedback est un projet collaboratif ouvert. La première activation du projet Feedback, au 104 à Paris était centrée sur le larsen sonore1. Nous avons travaillé avec Kerwin Rolland. La mise en scène était quadrifrontale. Au 3bisF (Aix en provence) ont été développées des installations mécaniques et lumineuses en lien avec le Laboratoire de Mécanique Acoustique de Marseille. La mise en scène était circulaire.

La conférence-concert présentée au 3bisF intègre des passage à très fort volume sonore qui imposent aux auditeurs le port de casques anti-bruit. La sensation dépasse le cadre du sonore.

Questionnaire

Feedback est aussi l’objet d’une interrogation sur ce que l’on vient chercher en venant nous voir. A cette fin, nous avons développé un questionnaire2et un tampon3. Celui est partie intégrante de la proposition.

Les ateliers

Ils sont l’occasion d’expérimenter nos dispositifs de larsen et de boucles amplifiée dans de nouveaux contextes.

Une sphère en manches à balais est suspendue au plafond du théâtre.
La sphère à 30 manches à balais en tenségrité.