Chouchette #3

2007. Dispositif multimédia pour spectateur allongé..

Projection video sur écran horizontal de papier sulfurisé, et mise en résonance acoustique d’une chapelle.

Avec Kerwin Rolland acousticien et Laurent Guédo ingénieur multimédia.
Avec des extraites de Noeuds, Ronald D. Laing.
Commissaire Frédéric Lemaigre, prod° Imagiques. Pondaurat, Gironde.

Activation : 10.2007 Chapelle de Pondaurat, Festival Imagiques (Gironde, France).

Vue-Couchette

Premier temps
En entrant dans la chapelle, le visiteur découvre le lit surplombé par l’écran de papier. Comme une clef de lecture, trois anatomies sont désignées : L’anatomie du lieu (La chapelle est une symbolisation architecturale d’un corps) est révélée par la mise en résonance acoustique de son volume d’air par des basses fréquences. Une anatomie écrite sur l’écran (pied, pied, main, main, sexe, ventre, épaule, épaule, etc.) à ’aplomb du lit. L’anatomie du spectateur qui est invité à s’allongé sous l’écran. On constate alors que les dimensions de ce lit bateau ne correspondent pas à la typologie de la literie contemporaine. Ou alors il s’agit d’un lit pour une personne et demie.

Carte des résonances acoustique dans la chapelle
Carte des résonances acoustique dans la chapelle

007Couchette3_Elle-le-méprise

Deuxième temps
Une minute après que le spectateur se soit allongé, le spectacle commence : à l’endroit de l’énonciation de son anatomie se trouvent maintenant projetés les textes de R.D. Laing. Le placement des mots propose une relation entre le corps et le texte. Les huit haut-parleurs répartis dans la chapelle et sous le lit jouent désormais en contre-point émotionnel avec le texte. Cette musique joyeuse chatouille la solennité du lieu et ouvre le champ des interprétations de l’expérience : un massage typographique ?